2015/02/07 – Compte-rendu « Concours Décimator »

Dans le cadre du concours « Gagnez un Décimator », voici le rapport de Rémy F., avec mes quelques commentaires et corrections.

Liste Empire :

– Capitaine Oicunn (42 pts)
– As de l’espace (2 pts)
– Canonnier (5 pts)

– Commandant Kenkirk (44 pts)
– As de l’espace (2 pts)
– Canonnier (5 pts)

Liste adverse :

– Airen Cracken (19 pts)
– Instinct de vétéran (1 pt)

– Roark Garnet (19 pts)
– Tourelle blaster (4 pts)

– Pilote de l’escadron Bleu (22 pts)
– Canon laser lourd (7 pts)
– Système de commande de tir (2 pts)

– Pilote de l’escadron Bleu (22 pts)
– Système de commande de tir (2 pts)

Rapport :
Un duo de Decimator, avec le strict minimum pour s’en sortir : Canonnier, et As de l’espace histoire de sortir si possible des arcs de tir. En face, c’est du lourd, encore faut-il que cela reste bien au contact des deux gros veaux !

La confrontation opposait Lauthian aux commandes de la flotte rebelle et votre serviteur Dark Maugan aux commandes de la flotte de l’Empereur.

Rapport urgent pour le Grand Moff Ryssyll : une confrontation a eu lieu en bordure du secteur Kessel :

1

Tour 1

Les Commandant et Capitaine ont foncé droit sur l’ennemi tandis que la flotte rebelle avançait dans leur direction. Très tôt, les escadrons bleu ont ouvert le feu sur le Capitaine Oicunn, et celui-ci a perdu les boucliers de son vaisseau. En retour, le Capitaine a infligé des dégâts à un des B-wing.

2

Tour 3

Le Capitaine, sûr de lui, a, suivant sa tactique de prédilection, éperonné le-dit B-wing, lui infligeant encore plus de dégâts. De son côté, le Commandant contournait l’ennemi.

La réponse rebelle a cette manœuvre s’est trouvée être très musclée, réduisant le Décimator du Capitaine en débris spatiaux. Suite à cela le Commandant a lui ouvert le feu toujours le même pilote de B-wing, lui faisant sauter sont dernier bouclier.

3

Tour 4

4

Tour 5

Un mouvement d’esquive du Commandant lui permet de rentrer dans la mêlée tout en gênant Airen dans son mouvement. Quelques tir s’échangent entre le B-wing qui endommage un peu le Commandant, et celui-ci réplique en endommageant le B-wing (-1 coque).

5

Tour 6

La suite de l’affrontement tourne rapidement au désavantage de notre flotte, le Commandant étant obligé de sortir des lignes de tir adverses grâce plusieurs manœuvres adéquates dont un tonneau exécuté comme un as. Il prendra quand même plusieurs dégâts dont un tir chanceux qui lui endommagera fortement la coque (coup au but !). De son côté toujours impossible de détruire le B-wing qui malgré un tir supplémentaire (-1 de coque) arrivera à sortir de la portée de tir.

Tour 7

Kenkirk prendra alors du recul pour évaluer la situation en passant derrière un astéroïde échangeant des tirs avec le seul B-wing encore à portée, celui-ci perdant un bouclier sans infliger le moindre dégât.

7

Tour 8

Le combat entre le capitaine et le B-wing se poursuit, le B-wing infligeant cette fois plus de dégâts tout en ne perdant qu’un bouclier supplémentaire.

8

Tour 9

Le mouvement suivant du capitaine est obstrué par le B-wing mais Airen revient à la charge et malgré un tir précis ne fait aucun dégât du à la distance et à la capacité du Commandant à esquiver (+1 agilité quant au moins 1 dégât).

9

Tour 10

Après une forte accélération, le Commandant arrive à portée du premier B-wing fortement endommagé et le détruit, le B-wing restant et Airen endommage le vaisseau du capitaine mais cela ne suffit pas à le détruire (de justesse). L’ordinateur de trajectoire lui permettant de faire un saut dans l’hyperespace (1h de jeu atteinte), Kenkirk se repliera pour ne pas permettre à la flotte rebelle de détruire un second Décimator.

10

Le Commandant viendra au rapport dès son retour Grand Moff Ryssyll

Bilan :

C’était ma première partie avec un. Decimator (d’où quelques miss placement), sur la soirée jeu, on a rejoué la même partie avec une victoire de l’empire (sans perte de decimator) mais que vu que mon appareil photo était full c’est la première dont j’ai fait le rapport  !

La semaine d’après, cette même liste m’a permis 2 victoires en tournois et qu’elle n’a perdu que contre des nuées. Les canonniers sont utiles mais pas particulièrement contre les b-Wing. Au final, je suis assez satisfait de la compo !

Foncer dans le tas de front était clairement une erreur, la puissance de feu des B-Wing a fait merveille, et Oicunn s’est retrouvé hors jeu dès le début sans avoir rentabilisé ses points.

La suite est une fuite totale, tenter de rester à portée 3 était sans doute la meilleure chose à faire, avec les relances de Canonnier notamment. Mais l’adversaire était trop nombreux, je n’ai pas compris comment tu n’as pas pu sortir le B-Wing plus tôt, notamment au tour 4. Dommage, car si tu avais ensuite pu t’acharner sur le second, tu aurais remporté une victoire quasi-miraculeuse !

Merci pour ce sombre rapport (faut jouer la lumière  allumée les gars !), l’Empire reviendra et vaincra !

Une réflexion au sujet de « 2015/02/07 – Compte-rendu « Concours Décimator » »

  1. « je n’ai pas compris comment tu n’as pas pu sortir le B-Wing plus tôt » ce n ‘est pas faute d’avoir essayé ;) mais les dés reste des dés :)

Laisser un commentaire