2015/02/26 – Compte-rendu

Type de partie : amical
Lieu : la Waaagh Taverne
Joueur adverse :  Da Dieg 
Résultat : défaite

Ma liste :
– Contre-amiral Chiraneau (46 pts)
– Instinct de vétéran (1 pt)
– Torpilles fléchettes (2 pts)
– Ysanne Isard (4 pts)
– Prisonnier rebelle (3 pts)
– Canonnier (5 pts)
– Mines de proximité (3 pts)
– Moteurs améliorés (4 pts)

– Capitaine Jonus (22 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Missiles d’assaut (5 pts)
– Torpilles fléchettes (2 pts)

Liste adverse :
– Commandant Kenkirk (44 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Prisonnier rebelle (3 pts)

– Capitaine Oicunn (42 pts)
– Détermination (1 pt)
– Mara Jade (3 pts)
– Ysanne Isard (4 pts)

Résumé :
Je savais que j’avais du mal avec cette liste contre 2 gros socles, j’ai donc rencontré Da Dieg avec peu d’espoir, mais pourquoi pas ? Il fallait de toutes façons que je m’entraîne pour les phases finales du Meisia.

Je me déploie donc de manière à passer au milieu des astéroïdes.  Mon objectif ? Limiter ses choix en le faisant passer à travers.

20150226_125325

Je bouge mes vaisseaux pour les mettre en position et… décide de faire une accélération avec Chiraneau. En fait à ce stade je change de stratégie, j’opte pour le « courez après Chiraneau » en espérant que l’ami Jonus leur fasse mal à l’arrière-train. On verra que ce n’était pas une si mauvaise idée…

20150226_125444

Je continue ma stratégie à 2 vitesses, Chiraneau devant et Jonus derrière qui suit. On fait feu de tout bois sur Oicunn qui a viré : plus de boucliers et un Coup au but ! Grâce aux missiles d’assaut, Kenkirk perd aussi un bouclier, carton plein ! Sauf que la riposte est aussi puissant, avec perte des boucliers de Chiraneau, et Pilote assomé… Mouais, prévisible, mais jamais agréable.

20150226_130112

Je fais une grave erreur à ce moment là. Je sais qu’Oicunn va me percuter, mais au lieu d’aller à sa rencontre, je planifie un virage de « fuite ». Je prends un nouveau dégât comme prévu… Vient la phase de tir, 5 dégâts dont 2 critiques sur Oicunn : oui mais voila, un critique est un Pilote, et la Détermination est rentabilisée ! ARGH !  La riposte est sanglante, et Chiraneau prend 5 dégâts, mais est surtout en position pour en prendre encore un au tour suivant par Oicunn…

20150226_132019

Boom, et allez, on remet ça, et tant que je n’aurai pas sorti cet enfoiré, cela continuera. En plus, au millimètre près, Jonus percute Oicunn alors qu’il fonçait à travers l’astéroïde pour le descendre. Pour parachever l’oeuvre magistrale, il prend un dégât sur l’astéroïde ! Chiraneau fera perdre encore 2 points de structure à Oicunn qui se retrouve à 2 PC… Ah, si Jonus avait pu tirer sur lui ! Il se contente de Kenkirk à qui il fait 2 dégâts tout en se prenant un stress. Chiraneau encaisse les tirs et se trouve à 3 PC, mais il va encore être percuté, et ne pourra pas survivre au tour d’après ! Ce chevauchement d’Oicunn va me coûter très très cher au final.

20150226_131417

Oicunn percute pour la 3ème fois le Contre Amiral, mais Kenkirk se prend aussi le capitaine en pleine poire, perdant son action. A ce moment là, je me dis que Jonus suffira à détruire Oicunn, Chiraneau vise donc Kenkirk en espérant lui faire bien mal. Il fait donc perdre les 2 derniers boucliers du Commandant. Jonus fait le travail en finissant Oicunn (ouf !), et Kenkirk fait le jet PARFAIT avec 4 touches (vive Prédateur) et sort Chiraneau de la table en virant ses 3 derniers PC… Bon, c’est plié, mon Jonus qui tire à 2 sans tourelle, 5 PC et qui va prendre un stress à chaque tour contre son Kenkirk à 12 PC, ça ne fait pas un pli.

20150226_130733

J’arrive à le suivre au départ, mais ne lui fait perdre qu’un PC, contre 2 de mon côté (pas de bons jets d’évasion il faut dire !).

20150226_132332

Je le perds de vue, et encaisse encore 2 dégâts. Dur !

20150226_132633

Je finis par perdre mon dernier PC, ça fait mal un duel contre un Décimator !!!

20150226_132929

Laisser un commentaire