Pilote : « Deathrain »

deathrain

« Quand vous larguez une bombe, vous pouvez utiliser les guides avant de votre vaisseau. Après avoir largué une bombe, vous pouvez effectuer une action gratuite de Tonneau. »

« Deathrain » est inconnu au bataillon, sans doute un des nombreux soldats sans visage au service de l’Empereur.

Le Bombardier :

– « Deathrain » (26 pts)
– Munitions supplémentaires (2 pts)
– Senseurs avancés (3 pts)
– Bombes à protons (5 pts)
– Mines de proximité (3 pts)

Voila un bombardier lourd bardé de solutions pour détruire les adversaires. Les 2 Bombes à protons vont faire très très mal, et la capacité de « Deathrain » va les y aider. De plus, si vous êtes dans la mêlée et que vous ne voulez pas cibler tout le monde, les Mines de proximité vont vous sortir du pétrin. Grâce aux Senseurs avancés, Deathrain peut poser sa bombe, faire une acquisition de cible, puis un virage K pour achever l’adversaire ! 39 points au total, c’est cher mais ça reste correct vu son potentiel de destruction.

Pour moi, sa plus grosses faiblesse est sa vp 6. Contre des listes Chiraneau/Soontir ou Han/Keyan, il ne sera pas efficace, se faisant détruire petit à petit. Attention, car même s’il est résistant, il ne pourra survivre longtemps dans cette configuration !

Le Trappeur :

– « Deathrain » (26 pts)
– Munitions supplémentaires (2 pts)
– Radar avancé (1 pt)
– Filet de Conner (4 pts)
– Filet de Conner (4 pts)

Ici, l’objectif c’est de couvrir du terrain, et d’obliger l’adversaire à traverser le filet qu’on aura fait pour lui. C’est pourquoi on prend les plus gros gabarits qu’on ait, et on en pose un maximum en plein sur les mouvements ennemis ! Avec les radars, cela permet de positionner les filets dès le début, privant ainsi l’adversaire de ses précieuses actions si vous avez bien anticipé son mouvement, et le ionisant pour le tour suivant, le rendant prévisible. 37  points, plutôt pas mal vu son potentiel en tant qu’emmerdeur en chef !

Mettre les radars empêche d’avoir les Senseurs avancés, et il faudra bien veiller à faire une manœuvre vous positionnant au mieux, sans quoi votre filet ne bloquera personne à part vous dans vos prochains déplacements.

Le Poseur de mines :

– « Deathrain » (26 pts)
– Munitions supplémentaires (2 pts)
– Mines de proximité (3 pts)
– Mines de proximité (3 pts)

Pas besoin d’en faire beaucoup plus. On reprend le concept du tout premier, mais on le simplifie avec un vaisseau qui n’est là que pour poser ses mines puis s’en aller. On le rend le moins cher possible, 34 points c’est autant qu’un Soontir Fel, donc vous avez tout intérêt à chercher systématiquement la portée 1, lancer la mine sur l’adversaire puis lui tirer dessus pour être tout au moins efficace !

Pas de senseurs ce qui enlève des options intéressantes, mais c’est pour rester sur un vaisseau qui peut faire l’affaire dans une triplette à 33 pts chacun. Là encore sa vp de 6 est un handicap, s’il duelle face à Wedge ou Luke par exemple.

Conclusion :

C’est un vaisseau intéressant, mais qui ne révolutionnera pas le méta-game en l’état. J’aime beaucoup « Deathrain » avec le filet de Conner, qui permet si on charge le vaisseau suffisamment de faire sortir un gros socle de la table (ça fait une bonne portée quand même ce gabarit !).

Au moins, les deux pilotes du TIE Punisher sont utiles chacun dans leur style, je pense que vous leur trouverez de multiples utilisations…

Laisser un commentaire