2015/09/06 – Compte-rendu du Championnat de France par Pelayo

Type de partie : Championnat de France 2015
Lieu : Diagora de Labège
Joueur adverse :  Morfeo
Résultat : victoire

Liste de Pelayo :
– Contre-Amiral Chiraneau (46 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Canonnier (5 pts)
– Ysanne Isard (4 pts)
– Prisonnier rebelle (3 pts)
– Moteurs améliorés (4 pts)

– Soontir Fel (27 pts)
– Repousser les limites (3 pts)
– Autopropulseurs (2 pts)
– Ordinateur de visée (2 pts)
– TIE de la Garde Royale (0 pt)

Liste adverse :
– IG-88B (36 pts)
– IG-2000 (0 pt)
– Senseurs avancés (3 pts)
– Canon laser lourd (7 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Autopropulseur (2 pts)

– IG-88C (36 pts)
– IG-2000 (0 pt)
– Senseurs avancés (3 pts)
– Canon « Lacérateur » (5 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Autopropulseur (2 pts)

Résumé :
Nous nous étions promis de nous retrouver en quart de finale, promesse tenue ! Nous avions joué notre dernière rencontre extrêmement détendus, là pour le coup nous sommes beaucoup plus sérieux et concentrés. Après tout, nous jouons pour accéder à la demi-finale du championnat de France 2015 !

A la dernière partie je l’avais vaincu car j’avais eu de la chance au moment où il n’en avait pas eu. Maintenant il va falloir gérer tout ça, ce qui n’est pas une mince affaire car Morfeo est un très bon joueur et il va me falloir le surprendre.

Je tente un nuage d’obstacle plus ou moins dense de son côté. Mon but, comme toujours contre les IG, est de faire en sorte que le combat s’y déroule pour les stresser plus facilement. En toute logique, il déploie ses obstacles à chaque coin de table.

Les deux IG sont dans un bord de table, je déploie donc le contre-amiral et le Baron sur le coin opposé de façon à temporiser un tour le Décimateur. Pour venir à l’affrontement, il devrait plus ou moins longer la diagonale, à moi donc de le faire tourner vers mon nuage de débris.

i1

Ses IG avancent tranquillement vers ma direction. Le Décimateur chevauche Soontir qui tourne et accélère le long du bord de map.

i2

Les IG continuent leurs avancer. L’IG le plus éloigné passe sur un débris, mais ce n’est pas grave car la zone de bataille est encore loin.

Chiraneau tourne vers Soontir et accélère ce qui surprend mon adversaire. Il pensait que j’allais longer mon bord de déploiement pour n’être en portée que d’un de ses deux IG. Au final, le contre-amiral Chiraneau est hors de portée de tous.

Soontir continue son accélération, puis repousse les limites pour verrouiller le premier IG qui est en portée longue avec un débris entre les deux. Les tirs ne font absolument rien mais ce n’est pas grave, Soontir a verrouillé sa futur cible.

Que faire maintenant…Mettra-t-il toutes ses forces contre Chiraneau ou séparera-t-il ses forces ? Dans tous les cas, il me faut un Décimateur en portée courte d’un de ses IG, voire un chevauchement pour temporiser encore une fois et l’amener plus tard dans le nuage de débris.

i3

Bingo ! Chiraneau chevauche un des IG tout en restant en dehors de l’arc de tir du second. Soontir accélère un coup pour ne pas se faire tirer dessus.

Par contre chose à souligner : Morfeo fait une erreur de manœuvre. Il a assigné à ses deux IG le même mouvement ! Chose qui n’était pas prévue… Du coup son IG qui avait un stress se retrouve à en posséder deux et à portée moyenne de Chiraneau.

Pour la phase de combat, l’IG stressé perd un bouclier je crois.

i4

L’IG stressé et à 3pts de bouclier réalise un virage serré gardant tout son stress. Le second utilise ses senseurs avancés puis fait sa boucle de Seignor.

Chiraneau poursuit le blessé pendant que Soontir continue loin son virage. L’IG blessé re-perd un bouclier et Chiraneau deux je crois. Au bilan, les deux IG sont à deux stress chacun ce qui est très bon pour moi.

i5

L’IG blessé se détresse un coup en chevauchant son ami. L’IG tout neuf tente un virage serré de 1 vers Chiraneau, mais le chevauchement fait qu’il ne bougera pas.

Chiraneau s’empile dans le carambolage avec un sourire. Il aperçoit dans son angle de tir et à portée courte l’IG tout neuf.

La phase de tir est monstrueusement efficace pour l’Empire. L’IG neuf perd tout ses boucliers. Au loin, pendant ce temps, Soontir continue son petit bonhomme de chemin en chevauchant un débris.

i6

L’IG à un stress re-chevauche son binôme se déstressant totalement. L’IG à un bouclier et deux stress s’avance alors, s’attendant à avoir Soontir dans son angle de tir. Pas de chance, le Baron tourne sec, réalise un tonneau et accélère vers l’IG qu’il avait verrouillé au tout début de la partie.

Les tirs de mémoire ne font pas grand-chose ici. Que faire maintenant ?…

L’IG stressé ne pourra pas faire de demi-tour. Au mieux un joli virage mais gêné à ça gauche par l’astéroïde. Son binôme quand à lui pourra aller où il le souhaite…

i7

Je décide finalement de prendre en chasse chacun des deux IG. Chacun son IG et ça paie ! Accélération de Chiraneau pour être en portée courte de l’IG qui se retrouve dans son arc de tir, et accélération de Soontir pour être en portée courte de son IG, puis verrouillage de sa nouvelle cible !

L’IG ciblé par le Baron Soontir se retrouve avec un point de coque de la fin ! Celui du contre-amiral n’a plus que trois points de coque. Chiraneau perd ses derniers boucliers et voit sa coque entamée!

L’IG à un point de coque n’est plus un danger immédiat pour moi. Je vais concentrer toutes mes forces sur celui à trois points de vie.

i8

A sa grande surprise, il pensait pouvoir tirer sur Soontir qui s’échappe encore une fois. Chiraneau verrouille l’IG, tire et lui fait perdre un point de coque supplémentaire. Ça va mal pour les Racailles.

i9

L’IG à un point de coque s’avance pendant que celui à deux s’éloigne.

Chiraneau tourne et accélère vers ses potentiels cible pendant que Soontir fait son tonneau après avoir réalisé un virage serré (qui frôle un astéroïde).

Chiraneau tire sur l’IG le plus proche, je fais un bon jet  face à une main malchanceuse de mon adversaire. L’IG est détruit !

i10

A ce stade de la partie, mon adversaire me concède la victoire en abandonnant, car il ne voit pas comment retourner la situation en sa faveur.

Victoire 100-0. Je remercie Morfeo pour la partie.

Sans son erreur de manœuvre au tour 3 et mes tir au tour 7, la partie aurait été bien différente. Mais bon ! Nous nous promettons de nous revoir autour d’une table (pour jouer et/ou manger !)

Ca y est ! Je suis donc qualifié pour les demi-finales. Pendant qu’Ica affrontera Ion j’affronterai Korvus le Normand ! Mais ça, c’est une autre histoire…

i11

Laisser un commentaire