2015/09/06 – Compte-rendu du Championnat de France par Pelayo

Type de partie : Championnat de France 2015
Lieu : Diagora de Labège
Joueur adverse :  Korvus
Résultat : victoire

Liste de Pelayo :
– Contre-Amiral Chiraneau (46 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Canonnier (5 pts)
– Ysanne Isard (4 pts)
– Prisonnier rebelle (3 pts)
– Moteurs améliorés (4 pts)

– Soontir Fel (27 pts)
– Repousser les limites (3 pts)
– Autopropulseurs (2 pts)
– Ordinateur de visée (2 pts)
– TIE de la Garde Royale (0 pt)

Liste adverse :
– IG-88B (36 pts)
– IG-2000 (0 pt)
– Senseurs avancés (3 pts)
– Canon laser lourd (7 pts)
– Instinct de vétéran (1 pt)
– Amortisseurs inertiels (1 pt)
– Autopropulseur (2 pts)

– IG-88C (36 pts)
– IG-2000 (0 pt)
– Système de commande de tir (2 pts)
– Canon laser lourd (7 pts)
– Instinct de vétéran (1 pt)
– Amortisseurs inertiels (1 pt)
– Autopropulseur (2 pts)

Résumé :
Adversaire sympathique et agréable rencontré la veille autour d’une tabler et avec de la bière !

Gloups ! Des IG à VP8, ma plus grande peur (après les nuées). Mais ouf ! Je respire mieux en voyant que j’ai le choix de l’initiative. Initiative que je lui donne de bon cœur. Il va falloir redoubler d’effort et d’impétuosité pour accéder à la grande finale !

Une fois de plus la densité d’obstacles est plus importante de côté de mon adversaire que du mien. Ses IG sont très espacés les uns des autres.

j1

Tout le monde avance tranquillement sauf l’IG le plus désaxé (normal). Que faire… Leur rentrer dedans bien sûr !

j2

Après moult hésitation seul l’IG le plus proche de Chiraneau utilise ses amortisseurs inertiels pour garder sa portée longue ! Pas de chance, Chiraneau avance comme un fou forcément et finit en portée courte après une accélération. Cet IG finira à deux stress s’il me tire dessus. Chose qui m’arrange car un IG avec au moins deux stress, c’est comme un grand oiseau de proie sans ailes.

Et là le coup de folie ! Soontir tombe en face du second IG en portée courte ! Que faire ? Tonneau puis accélération pour sortir de son arc de tir ? Je pourrais le faire mais je veux que Soontir lui tire dessus.

Je pose mes deux couilles sur la table, le verrouille et repousse les limites pour prendre une évasion et un focus.

Phase de tir monstrueuse de chaque côté (ou presque !). Chiraneau perd tous ses boucliers et son tireur 3 !

Soontir fait perdre « tous » les boucliers de sa cible qui a préféré garder son focus pour abattre le Baron ! L’IG réplique et ne fait perdre que deux coques au Baron Soontir, chef du 181ème Escadron Sabre !

j3

Le Baron s’enfuit et espère prendre le rôle du lièvre afin que le contre-amiral Chiraneau puisse éliminer tranquillement les IG !

L’IG sans bouclier fait son Koigan après avoir verrouillé Soontir, pendant que son binôme se déstresse un coup avec un virage léger de 3 qui passe ! Tant mieux ! Chinaneau fait son virage serré et verrouille ca cible.

De mémoire, la cible du Décimateur perd aussi son dernier bouclier.

j4

Chiraneau continue son virage et accélère pour être en portée courte de l’IG qui pourchasse Soontir.

L’autre IG, celui qu’il avait verrouillé s’enfuit au loin sans créer de danger dans l’immédiat. Soontir quant à lui continue sa fuite !

Aucun dégât n’est à déplorer pendant cette phase de tir dans les deux camps.

j5

L’IG qui prenait en chasse le Baron change de cible et se tourne vers Chiraneau qui fuit un coup.

Pas de chance ! Le Baron fait un virage serré de 2 vers l’IG, accélère pour être à portée courte et le verrouille en repoussant les limites. Le tout en restant en dehors de son arc de tir !

Soontir se fait plaisir et lui retire deux points de coque ! L’IG n’est plus qu’à 2 pts de mourir (et l’autre 4).

L’IG tir sur Chiraneau et lui donne un critique ! Ouf ce n’est pas une critique de pilote.

j6

L’IG à deux points de coque utilise ses amortisseurs inertiels pour faire du surplace. C’était prévu par le baron. Soontir se déstresse donc pour mieux manœuvrer au prochain tour car le second IG arrive dangereusement.

Chiraneau accélère un coup pour bien prendre le virage sans que l’astéroïde le gène pour le prochain tour.

j7

L’IG à deux point de coque avance lentement mais assez pour que le Baron puisse s’enfuir du second IG, qui venait au secours du premier en chevauchant un débris. Chiraneau continue son virage puis accélère un coup pour avoir dans son angle de tir l’IG blessé.

Pendant la phase de tir le contre-amiral perd pas mal de coque mais détruit sans souci le premier IG. Curieusement, le dernier IG a préféré tenté de tué Soontir que de tirer sur Chiraneau. Soontir qui a tout évité une fois de plus !

j8

L’IG pour se déstresser tourne vers sa droite. Chiraneau qui avait avancé de 1 prend un focus pour pouvoir assurer son tir en portée courte. Comble de mon bonheur la cible était déjà verrouillée depuis le tour 4.

Soontir quant à lui  fait son virage de 2, puis un tonneau vers l’IG et repousse les limites pour le verrouiller.

Pendant la phase de tir, Décimateur et IG perdent deux points de coque supplémentaire.

j10

L’IG fuit un instant pour mieux revenir plus tard.

Ce n’est pas grave, Soontir est bien placé pour l’accueillir au prochain tour.

j11

Ah le fourbe ! L’IG fait un demi-tour dans le coin pour être le plus éloigné de Chiraneau.

Chiraneau n’accélère pas pour pouvoir réaliser un virage serré au prochain tour.

Soontir quand à lui, fait un virage de 1 puis accélère un petit coup.

j12

L’IG tente le tout pour le tout en espérant un chevauchement de Soontir. Et effectivement le baron chevauche l’IG.

Par contre le contre-amiral ne pouvant accélérer pour être en portée courte prend un focus. Ce n’est pas grave car il reste en portée moyenne et dans son angle de tir.

Il tire et… BOUM !

j13

Victoire 100-0 !

Partie très difficile où tout aurait pu être plié dès le troisième tour. J’ai eu la chance que Soontir ait servi de lièvre juste assez de temps pour me placer correctement et pouvoir tirer à plusieurs reprises sans que les IG aient pu utiliser leurs autopropulseurs.

Je remercie chaleureusement Korvus pour la partie. Il finira troisième meilleur joueur du championnat !

Donc ça y est. Contre tout espoir me voici qualifié en finale. Mais contre qui ? Ion avec ses deux fantômes et Carnor, ou Ica et sa fameuse nuée. Sur le papier, j’aurais dit Ion. La partie n’est pas terminée, je vais jeter un coup d’œil.

Stupéfaction ! Ica mène d’une main de maître la victoire pour sa nuée contre Ion qui a fait une seule erreur dans tout le championnat : celui de chevaucher un astéroïde contre le champion de France 2014.

Mon adversaire sera donc Ica. Et ce n’est pas une mince affaire, car il part avec un net avantage… mais ça, c’est une autre histoire….

j14

Laisser un commentaire