Pilote : Rexler Brath

rexler-brath

« Après avoir effectué une attaque qui a infligé au moins une carte de dommage au vaisseau défenseur, vous pouvez vous défausser d’un marqueur ‘Concentration’ pour retourner ces cartes face visible. »

Le chef de l’escadron Onyx est un sérieux client, et son TIE Defender une arme redoutable. Mais les 37 points qu’il coûte entame déjà largement votre capital points d’escadron. Alors, comment le rentabiliser au mieux ?

Le Polyvalent :

– Rexler Brath (37 pts)
– Repousser les limites (3 pts)
ou Prédateur (3 pts)
– TIE/x7 (-2 pts)

On cherche à jouer ici sur les qualités propres au vaisseau, à savoir une grande polyvalence. Le choix du talent d’élite dépend de vous : avec Repousser les limites, vous êtes plus puissant, mais plus prévisible et vulnérable aux blocages, alors que Prédateur fonctionne tout le temps. La capacité de Rexler étant offensive, on aura envie d’avoir le moins besoin d’utiliser sa Concentration, et on croisera souvent les doigts quand on jettera les dés de défense, même si le titre vient vous donner de temps en temps un petit jeton d’Evasion.

38 points pour un vaisseau un rien plus fort qu’un X-Wing, et une valeur de pilotage de 8 qui fait bonne figure mais n’est pas ultime face aux pilotes d’élite adverses (Han Solo, Wedge, « Whisper » avec Instinct de vétéran, etc…). Coûtant près de 2/5 de votre escadron, il sera sûrement la cible prioritaire, et une fois tombé il vous faudra espérer avoir suffisamment de ressources et de puissance de feu derrière pour gagner.

Le Monstre :

– Rexler Brath (37 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Rayon tracteur (1 pt)
– TIE/D (0 pt)

Quoi de mieux que d’affaiblir un adversaire avant de le pulvériser ? Ce Rexler est là pour ça. Un premier tir de rayon tracteur qui, s’il touche, va faire bouger l’adversaire. Le second avec l’arme principale, pour faire du dégât. Avec Prédateur, le tir est plutôt fiable, et vous pouvez espérer faire de gros dégâts.

41 pts, c’est immense, mais c’est le prix pour ce VP 8 qui peut servir à toute la nuée derrière. Quelques opportunités d’utiliser la capacité de Rexler, sans doute, durant la partie. Toujours assez fragile défensivement, notamment contre les tourelles.

L’Agile :

– Rexler Brath (37 pts)
– Instinct de vétéran (1 pt)
– TIE/x7 (-2 pts)
– Moteurs améliorés (4 pts)

Et si on rendait ce bon Rexler un peu plus mobile et insaisissable ? Avec Instinct de vétéran, il est quasi assuré de jouer en dernier, et les Moteurs améliorés lui donnent une corde de plus à son arc. Le virage K vitesse 4 est toujours blocable et prévisible, mais dorénavant beaucoup plus d’angles sont couverts grâce à l’action Accélération, et il sera difficile de lui échapper.

Le problème, c’est que pour 40 points vous avez un vaisseau difficile à attraper, mais pas aussi puissant que la version du dessus, et toujours vulnérable aux tourelles. De fait, l’accompagner d’une nuée de TIE Fighter est quasiment obligatoire. En option, vous pouvez échanger Instinct de vétéran contre Repousser les limites pour donner les mêmes possibilités qu’un TIE Interceptor.

Conclusion :

Rexler, c’est polyvalent mais c’est cher. Ça rime, le marketing de l’Empire l’avait prévu. Le vaisseau est excellent, le virage K à 4 est prévisible mais infernal si on est bien placé, et la capacité très puissante mais difficile à déclencher.

A voir donc si vous préférez un petit socle TIE Defender avec son titre qui donne des évasions, ou un gros Firespray-31 avec qui il est en concurrence…

Laisser un commentaire