Pilote : Capitaine Jonus

captain-jonus

« Quand un autre vaisseau allié situé à portée 1 attaque avec une arme secondaire, il peut relancer jusqu’à 2 dés d’attaque. »

Le Capitaine Jonus est un membre de l’escadron Cimeterre, connu comme Cimeterre 2, qui est connu pour avoir détruits de nombreuses corvettes corellienne CR90. Pour 22 points d’escadron, il est le TIE Bomber le plus joué.

Le Soutien :

– Capitaine Jonus (22 pts)
– Officier de la flotte (3 pts)
– TIE Shuttle (0 pt)
– Moteurs ioniques jumelés mk. II (1 pt)
[- Galvanisé (1 pt)]

La capacité de Jonus en fait un vaisseau de soutien intéressant. Lui adjoindre les améliorations TIE Shuttle et Officier de la flotte le rend assez attractif vu son coût. Comprendre que pour 26 points, soit un quart de votre escadron, il ne sera là que pour permettre aux autres d’allègrement détruire l’adversaire. Cela fonctionne d’autant mieux si ses suivants sont porteurs de missiles ou torpilles, leur permettant de relancer leurs dés et de bénéficier d’une Concentration.

Après, il n’a pas un fort pouvoir ni offensif, ni défensif. On peut lui mettre Galvanisé en option pour qu’il ait un peu plus de pep’s, mais ça n’amènera pas grand-chose. Sa vp 6  n’étant pas énorme non plus, mettre Leurre ou Tactique de nuée n’a que peu d’intérêt. Peut-être un « Je les attire ! » pour en faire un punching-ball, au cas où ?

L’Offensif :

– Capitaine Jonus (22 pts)
– Prédateur (3 pts)
– Munitions supplémentaires (2 pts)
– Missiles à concussion (4 pts) [en option, mettre un autre missile, ou ajouter un autre missile/torpille)
– Puces de guidage (0 pt)

Si Jonus confère un bonus à ceux qui l’entourent, il peut embarquer un talent de pilote d’élite, et je préfère Prédateur à Repousser les limites dans ce cas : cela fonctionnera toute la partie, même lorsqu’il n’aura plus ses missiles. Jonus est ainsi assez costaud, surtout si vous embarquez des Missiles à concussion ou Torpilles à protons.

Pour 31 points, vous avez un vaisseau qui fait presque un tiers de votre escadron, qui fera mal pendant 2 tours, et qui ensuite essaiera d’expliquer pourquoi il est là, à moins d’avoir des vaisseaux avec des canons à côté qui bénéficieront de son soutien toute la partie. Il reste cher et vulnérable, mais son alpha-strike est vraiment intéressant.

Le Stressant :

– Capitaine Jonus (22 pts)
– 2x Torpilles fléchettes (2x 2 pts)
– Munitions à sûreté intégrée (1 pt)

Toujours en soutien, on lui donne un rôle ingrat : donner du stress. L’objectif n’est pas de toucher, mais de donner ce stress à un vaisseau particulier (au hasard, les TIE Interceptor ou les TIE Phantom) tous les tours pour limiter ses manœuvres.

27 points, ce n’est pas si cher, mais n’oublions pas qu’il ne doit faire aucun dégât, donc il faut d’autres vaisseaux avec du punch à côté !

Conclusion :

Le Capitaine Jonus est un vaisseau très utile en soutien de TIE Bomber, TIE Defender ou Firespray-31 équipés d’armes secondaires. On le voit régulièrement dans les listes en amical, mais il manque lui-même de puissance de feu pour s’imposer car il a quand même un coût important.

C’est probablement un des vaisseaux que j’ai le plus joué, je ne peux que vous conseiller de le tester.

Laisser un commentaire