Pilote : Lieutenant Lorrir

lieutenant-lorrir

« Quand vous effectuez une action ‘Tonneau’, vous pouvez recevoir un marqueur de stress pour utiliser le gabarit ‘virage léger’ à vitesse 1 au lieu du ‘tout droit’ à vitesse 1. »

Le Lieutenant Lorrir est un pilote du 181ème escadron Sabre, mais est étrangement réputé pour être plutôt mauvais pilote. Sa valeur de pilotage 5 le laisse présager, mais que valent réellement ses 23 points ?

Le Rentable :

– Lieutenant Lorrir (23 pts)

Sa capacité est sympathique, mais elle est très difficile à placer, Lorrir n’embarquant pas de trait de pilote d’élite lui permettant de se positionner avec une accélération par exemple. Peut-être de concert avec un personnage ayant Chef d’escouade ? Toujours est-il qu’il souffre des mêmes problèmes que la plupart des Interceptor, à savoir fragilité et dépendance aux dés.

Le Défensif :

– Lieutenant Lorrir (23 pts)
– Autopropulseurs (2 pts)

Son tonneau spécial lui permettant de sortir des arcs de tir, il serait dommage de le priver des Autopropulseurs. Malheureusement, il n’a qu’une faible vp, et il faudra alors bien anticiper la manœuvre adverse.

Je ne saurai recommander d’autres versions de Lorrir, car on augmenterai tout de suite le coût en point, et autant prendre des pilotes de la Garde Royale à ce moment là.

Conclusion :

Le pauvre Lorrir va rester croupir dans les hangars : il souffre de la comparaison avec les autres Interceptor, mais surtout sa mécanique de jeu est difficile à placer efficacement. Avant de le ranger, tentez de le faire éviter un tir en utilisant sa capacité, juste pour le fun, allez !

4 réflexions au sujet de « Pilote : Lieutenant Lorrir »

  1. Pour le rendre plus attractif il faut considerer que son tonneau stressant equivaut a un demi-tour si il effectue un virage a 90.
    Son plus gros pb reste que le garde royal (pour 23pts) est plus competitif.

  2. Tu as mis le doigt sur le point problématique : finalement, avec le stress, autant faire un virage K ! Et effectivement, le garde royal est finalement mieux (et il ne fait que 22 points lui !).

  3. Sa technique de jeu est de le placer face à face d’un vaisseau adverse (distance 0.5) puis d’activer le tonneau spécial. Cela fait sortir l’intercepteur de l’arc de l’adversaire et le place sur un léger 3/4 arrière pour tirer à portée 1 à 4 dés d’attaque. C’est laborieux à mettre en place mais quand çà passe c’est jouissif.
    Un fois cette attaque il faut destresser au moteur ionique. Puis recommencer le combo si nécessaire.

    Lorrir « Counterstryke »
    – Lieutenant Lorrir (23 pts)
    – Autopropulseurs (2 pts)
    – Moteurs ioniques (1 pts)

    1. Oui, les moteurs ioniques l’aident bien, mais ce n’est pas la panacée quand même. Intéressant tout de même, son défaut est quand même sa vp 5…

Laisser un commentaire